Université d’Orléans - Rue de Chartres - BP 6749 - 45067 Orléans
cosmetosciences@univ-orleans.fr
02 38 56 78 11

Résumé non confidentiel LYMFLU

Résumé non confidentiel LYMFLU

Les poches sous les yeux touchent 85 % des femmes et des hommes de plus de 50 ans, mais elles apparaissent parfois plus tôt. Elles constituent un désagrément esthétique qui vieillit, donne une mine fatiguée et font allusion à une mauvaise hygiène de vie. Les poches sous les yeux peuvent être provoquées par deux phénomènes : 1/ un déplacement des tissus graisseux qui vont former une « hernie graisseuse » sous l’œil, 2/ l’accumulation de liquide qui va s’infiltrer et se stocker sous l’œil. Il existe ainsi deux types de poches, graisseuses ou aqueuses. Les poches aqueuses sont essentiellement formées d’un excès de liquides que la circulation de la lymphe (liquide interstitiel), au niveau des vaisseaux lymphatique du contour oculaire, n’a pas réussi à évacuer en raison d’une déficience. A la différence du réseau artériel et veineux, la circulation de la lymphe dans le système lymphatique résulte de la contraction des cellules musculaires du système lymphatique. Si la lymphe ne circule pas correctement, elle s’accumule sous l’épiderme mince du contour de l’œil qui finit par gonfler pour donner des poches.

Une mauvaise hygiène de vie (fatigue, alcool, tabac) peut occasionner cette déficience lymphatique. L’inclusion d’actifs agissant sur la circulation lymphatique dans des cosmétiques pourrait permettre un dégonflement plus rapide et plus conséquent des poches et améliorer ainsi l’efficacité des méthodes actuelles principalement basées sur le froid et les micro-massages.

Fort de notre réussite dans le projet soutenu par la Région Centre APR IR flupo, labellisé par la Cosmetic Valley, qui a conduit à la création de la société Starlight en Région Centre, les équipes proposent dans ce projet une nouvelle stratégie consistant à développer une méthode fiable, facilement transposable en haut débit, afin de trier et d’isoler de tels actifs. Elle est basée sur la conception puis l’utilisation de molécules fluorescentes permettant de visualiser l’activité d’enzymes orchestrant le tonus, la contractilité des vaisseaux lymphatiques et l’intégrité de leurs barrières intercellulaires.

En associant la chimie fine via la conception rationnelle de sondes fluorescentes de « chemical biology » (ICOA Orléans) et des équipes de biologistes spécialisées dans les voies de signalisation (CBM Orléans) au partenaire industriel local Starlight, notre projet fournira aux acteurs de l’industrie cosmétique des solutions innovantes capables de détecter de nouveaux actifs agissant sur les poches sous les yeux au sein de leurs librairies mais aussi de quantifier l’effet de diverses substances, seules ou formulées agissant via des mécanismes ciblés et ce in vitro ou sur des modèles de vaisseaux lymphatiques.