Université d’Orléans - Rue de Chartres - BP 6749 - 45067 Orléans
cosmetosciences@univ-orleans.fr
02 38 56 78 11

Résumé non confidentiel BIOACTIS

Résumé non confidentiel BIOACTIS

L’entreprise GENIALIS développe des procédés de formulation qui pourraient s’appliquer à de futurs produits dermo-cosmétiques. Basés sur une exposition ultrasonore du produit, ces procédés permettent entre autres de stabiliser des émulsions sans l’ajout de nombreux ingrédients, souvent d’origine synthétique, qui peuvent présenter des effets indésirables sans pour autant avoir une valeur ajoutée sur l’efficacité tels que des tensioactifs ou des épaississants. La vectorisation ultrasonore est une approche innovante dans la filière cosmétique qui ouvre des perspectives attractives pour non seulement simplifier les formules des produits cosmétiques, et ainsi les rendre plus économiques et plus écologiques, mais également augmenter l’efficacité des actifs. Cette augmentation de l’efficacité a été montrée lors d’essais préliminaires, il s’agit désormais d’en comprendre les mécanismes au niveau biologique.

La fonction barrière de la peau, qui empêche des agents externes d’entrer dans notre organisme est un obstacle naturel qui peut fortement diminuer les effets des actifs cosmétiques. Par conséquent, il est nécessaire de proposer des formulations qui favorisent la diffusion de ces actifs dans les couches de la peau où ils peuvent produire leur effet, sans pour autant altérer les fonctions biologiques de la barrière cutanée. Afin d’étudier ces deux aspects essentiels, l’EA 6295 NMNS (Université de Tours, UFR sciences pharmaceutiques) va développer l’imagerie spectrale Raman sur des échantillons de peau traités par les formulations innovantes développées par GENIALIS. Il s’agit d’une technique de cartographie chimique qui permet de connaitre à l’échelle micrométrique la composition de l’échantillon analysé. Après l’exploitation des données par des méthodes statistiques complexes, il est possible d’évaluer la pénétration des actifs dans la peau mais également de mettre en évidence les effets néfastes de certaines formulations sur la barrière cutanée par le biais de changements dans l’organisation des lipides et protéines. Dans un premier temps le projet va s’intéresser à des formulations enrichies en huiles essentielles. Par un système d’échanges entre le laboratoire de recherche et l’entreprise GENIALIS, différents paramètres de vectorisation ultrasonore seront testés. Les meilleures conditions seront identifiées afin d’optimiser le procédé de fabrication et de développer de nouveaux produits cosmétiques commercialisables. De plus, l’acquisition de nouvelles compétences analytiques (imagerie spectrale Raman) et la validation de nouveaux procédés de formulation (vectorisation ultrasonore) valoriseront l’expertise de la région Centre Val de Loire dans le domaine cosmétique.

Mots clés (3 à 4) : vectorisation / encapsulation ultrasonore, Imagerie spectrale Raman, évaluations biologiques,
peau