Université d’Orléans - Rue de Chartres - BP 6749 - 45067 Orléans
cosmetosciences@univ-orleans.fr
02 38 56 78 11

Résumé non confidentiel COSMICC

Résumé non confidentiel COSMICC

La faible capacité de certains actifs cosmétiques à diffuser dans la peau peut limiter leur action. De fortes concentrations d’actifs doivent alors être introduites dans les produits afin qu’ils soient efficaces. Ceci est problématique pour les bioactifs cosmétiques. En effet, ils sont difficiles et coûteux à obtenir, et présentent parfois des caractères organoleptiques peu adaptés à leur utilisation à forte concentration. L’encapsulation de ces actifs peut à la fois favoriser leur pénétration dans la peau et améliorer leur stabilité dans les formules cosmétiques.

Objectifs du projet : Le premier objectif du projet COSMICC est de mettre au point de nouveaux systèmes d’encapsulation dits « intelligents », libérant l’actif cosmétique qu’ils renferment uniquement au niveau des cellules cibles. Ces systèmes seront réalisés à base de polymères sensibles à des stimuli tels que la température ou le pH, et pourront être décorés de molécules de ciblage biologique. L’accent sera mis sur l’obtention de ces systèmes par des procédés verts. Il est actuellement difficile de démontrer l’intérêt des systèmes d’encapsulation. C’est pourquoi le deuxième objectif du projet est de développer une méthodologie d’étude par microspectroscopie confocale Raman permettant de suivre l’accumulation de l’actif encapsulé dans les cellules cibles et sa distribution dans les différentes couches de la peau. Cette approche est basée sur la signature vibrationnelle des molécules. Elle permet de suivre à la fois l’actif et le système d’encapsulation sans avoir recours des marqueurs fluorescents pouvant interférer dans la pénétration des actifs ou les mesures réalisées. Elle permet également d’observer les effets des actifs, par exemple sur la synthèse de collagène ou la structure de la peau par l’exploration de la conformation des lipides cutanés.