Université d’Orléans - Rue de Chartres - BP 6749 - 45067 Orléans
cosmetosciences@univ-orleans.fr
02 38 56 78 11

Résumé non confidentiel New Biomarkers

Résumé non confidentiel New Biomarkers

L’intégrité de la barrière mucosale est essentielle et sa perturbation est un important problème clinique aboutissant à une gêne, une inflammation et une infection. Plusieurs facteurs sont essentiels pour le maintien de l’homéostasie de cette barrière. Récemment, les cytokines TH17, IL-22, Reg3A et certains peptides antimicrobiens (AMPs) ont été décrits comme des facteurs importants pour protéger et/ou réparer la barrière épithéliale, mais aucune information n’est disponible pour la sphère intime, très peu étudiée. Le but de ce projet est de rechercher le rôle protecteur de ces composés sur la barrière épithéliale de la muqueuse génitale exposée à des microorganismes. Les études seront menées sur des kératinocytes humains primaires et des lignées cellulaires. Les réponses inflammatoires seront analysées au niveau transcriptomique et protéomique suite à l’exposition des cellules à des micro-organismes (fréquemment observés dans le cadre de la sphère intime) ou à des motifs moléculaires associés aux dégâts cellulaires (DAMPs:Damage associated molecular pattern molecules).