Université d’Orléans - Rue de Chartres - BP 6749 - 45067 Orléans
cosmetosciences@univ-orleans.fr
02 38 56 78 11

Résumé non confidentiel SENSOR

Résumé non confidentiel SENSOR

La stratégie de l’industrie cosmétique dans le domaine de l’anti-âge évolue au fur et à mesure de l’avancée des connaissances sur les mécanismes cellulaires du vieillissement cutané.

Ainsi, il est désormais établi que l’exposition aux rayons UV est un facteur extrinsèque du vieillissement cutané. En effet, ces rayonnements induisent la formation dans les cellules d’espèces réactives de l’oxygène, plus communément nommés radicaux libres, à l’origine de l’oxydation des composants cellulaires entraînant des anomalies notamment au niveau de l’ADN des cellules touchées. L’industrie cosmétique a donc enrichi ses produits de soin de filtres UV et de molécules à propriétés antioxydantes pour contrer voire prévenir ce phénomène.

Les revendications des cosmétiques devant réglementairement être justifiées par des essais biologiques, les entreprises spécialisées en tests des produits cosmétiques proposent des méthodes pour mettre en évidence l’efficacité antioxydante des produits. Ces méthodes, pratiquées sur des modèles de peau humaine ex vivo, sont actuellement peu spécifiques et destructives. L’objectif du projet SENSOR est de développer des sondes nanométriques fluorescentes utiles à l’évaluation rapide, sensible et in situ du niveau de stress oxydatif de la peau. Ces sondes constitueront une alternative avantageuse aux tests actuellement proposés aux industriels du domaine cosmétique pour évaluer l’efficacité de produits cosmétiques aux propriétés antioxydantes.
La petite taille et la composition moléculaire des nanosondes leur permettra de guider des molécules fluorescentes à travers la barrière naturelle de la peau, la couche cornée, afin qu’elles atteignent les cellules vivantes où se produisent les radicaux libres. Le spectre d’émission de ces molécules sera variable en fonction du niveau de stress oxydatif cellulaire. Cette fluorescence sera observable sur des coupes transversales du tissu, ou sur le tissu entier, en microscopie confocale, un appareillage d’imagerie couramment utilisé dans le domaine du test cosmétique.