Recherche

Résumé non confidentiel Glycoµbiote

Résumé non confidentiel Glycoµbiote

Le projet Glycoμbiote vise à étudier les phénomènes d’interaction entre micro-organismes et cellules cutanées au regard de l’expression des glycannes et des récepteurs de glycannes exprimés à la surface des deux partenaires (micro-organismes et cellules cutanées).

Plus globalement, le projet s’appuie sur une collaboration complémentaire entre l’extraction de glycomolécules naturelles, leur fractionnement et le criblage de leurs effets sur la modification de l’interaction du microbiote avec les cellules cutanées (kératinocytes, cornéocytes). En effet, les étapes initiales d’interaction d’une bactérie ou levure avec une cellule hôte (animale ou végétale) impliquent des phénomènes de reconnaissance glycobiologiques.

En outre, les exopolysaccharides sécrétés par certains micro-organismes peuvent favoriser leur adhésion (formation de biofilms) et leur protection ou, au contraire, inhiber l’interaction de certains micro-organismes. Ainsi, les interactions glycobiologiques, qui sont mises en jeu pour le maintien des micro-organismes en interaction avec des cellules cutanées, sont déterminantes pour l’installation d’une population et répondent à une certaine spécificité.

Ces deux dernières caractéristiques confèrent un intérêt particulier à ce type d’interaction pour agir et moduler le microbiote de manière douce et naturelle. A terme, la valorisation du projet Glycoμbiote réside dans la conception d’une plate-forme de criblage et d’étude de « glyco-ressources » naturelles pour le développement d’actifs cosmétiques capables de moduler ou d’utiliser le métabolisme du microbiote pour engendrer des actions bénéfiques sur les cellules cutanées.

N’hésitez pas à nous contacter pour toute demande, notre équipe reste à votre disposition.